Blog

Covid et développement du Live stream

By 17 décembre 2020mars 11th, 2021No Comments

La crise sanitaire débutée au printemps 2020 aura eu de nombreuses retombées dans de nombreux domaines. Ce n’est pas un secret, le secteur culturel et l’industrie musicale sont loin d’être épargnés. Techniciens, musiciens, artistes, lieux de diffusions, labels, festivals, managers… tous ont été ébranlés par un véritable tremblement de terre. Les fondations ont bougé, les live stream prennent de plus en plus la place.


La place des réseaux sociaux

Privé des lives et du contact direct avec leur public, les artistes se sont trouvés face à deux options : patienter ou se réinventer. Quelle que soit l’alternative, les réseaux sociaux ont joué un rôle privilégié pour entrer en contact avec leurs fans et entretenir ce lien si précieux.

Transparence

Face à ce coup dur, les langes se sont déliées. On a vu alors se répandre comme une traînée de poudre les confessions de centaines d’artistes et de professionnels du secteur sur la précarité de leur situation, la variété des situations, les méthodes de rémunération. Les fans de musique sont aujourd’hui plus conscients que jamais des difficultés que peuvent rencontrer certains de leurs groupes fétiches. Et ce n’est pas une mauvaise chose.

Live stream

S’il ne fait pas que des adeptes le live stream tout de même connu de beaux jours pendant les confinements, permettant aux artistes affamés comme aux fans en manque de concerts de trouver un peu de réconfort en attendant une rencontre de l’autre côté de l’écran. La pratique s’est même diversifiée, des sessions acoustiques de salons aux festivals totalement digitaux, chacun a tenté d’y mettre sa patte.

Plateformes de streaming

Les plateformes de streaming ont semblé tirer leur épingle du jeu durant cette dernière année et les artistes espèrent bien un retour de manivelle. Non sans quelques controverses. Alors qu’il enregistre un nombre croissant d’abonnements, Spotify n’a pas manqué d’être fustigé quant à sa politique de rémunération des artistes, notamment les plus petits qui sont les plus lésés. D’autres en profitent pour revendiquer une approche plus équitable. Il y a peu, Bandcamp lançait bandacamp Live, son service de livestream payant dont la totalité des revenus vont aux artistes jusqu’au 31 mars 2021 (après quoi 10% de frais de fonctionnement sera prélevé).

Conclusion

Que pouvons-nous retenir de cette crise ? Quelles leçons peut-on en tirer ? 

L’industrie musicale a toujours été riche d’évolutions et de métamorphoses. Il n’est pas une génération de musiciens qui n’a pas vécu de changements de taille dans son secteur. Ce que nous venons de vivre le prouve une nouvelle fois. La capacité à se réinventer sans cesse pour faire face rapidement aux contraintes et aux changements fait entièrement partie du métier et des qualités requises pour perdurer dans le temps. 

Mais il est aussi une autre réalité qui nous met du baume au coeur : dans un monde en pleine crise, privé de divertissements et de liens sociaux, le travail des artistes a rarement été aussi évident et défendu. Et aujourd’hui, le monde est un peu plus clair sur la place de la musique dans nos vies, de l’importance de sa capacité à faire réfléchir et à rassembler, de ces grandes communions que sont les concerts… Alors rebondissons et bientôt, célébrons à nouveau !

close